Accueil

En cette période de cyber malveillance, nous vous recommandons fortement de changer votre mot de passe afin de sécuriser vos accès. 

 

 

 

 

 

PORTAIL DES PROFESSIONNELS

DE LA SANTÉ ET DE L'AUTONOMIE

 

 

Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR)
Recherchez un partenaire

COVID-19 >> VACCINATION

Actualité créée le mercredi 25 mars 2020
Vaccination.png

Retrouvez des informations sur  la vaccination

 

Mise à jour 07/06/2021 :

Le vaccin AstraZeneca avait été suspendu temporairement en France le 15 mars 2021 dans l’attente du nouvel avis de l’Agence Européenne du Médicament (EMA). 

A la suite des avis rendus par l’EMA et la Haute autorité de santé (HAS) sur l’utilisation du vaccin AstraZeneca, la Direction Générale de la Santé indique que la campagne vaccinale avec ce vaccin reprend à compter du 19 mars 2021. L’efficacité démontrée du vaccin AstraZeneca dans la prévention des hospitalisations et des décès liés au COVID l’emporte en effet largement sur la probabilité extrêmement faible de développer les effets secondaires signalés dans certains pays européens et apparaissant chez des personnes majoritairement âgées de moins de 55 ans. 

Dans l’attente de données complémentaires la HAS recommande donc d’utiliser le vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de 55 ans et plus.

                        Comprendre les différents vaccins_ARS_page-0001.jpg  

Vaccination pour les professionnels 

 

- Les professionnels du secteur de la santé et du secteur médico-social appartenant aux catégories suivantes :

  • l’ensemble des professionnels de santé (voir liste),
  • les autres professionnels des établissements de santé et des établissements et services médico-sociaux (les personnels employés par l’établissement et les personnels d’entreprises prestataires exerçant en continu au sein de l’établissement),
  • les professionnels des résidences services,
  • les professionnels des centres d’hébergement spécialisés pour les personnes atteintes de la Covid-19,
  • les professionnels de l’aide à domicile et les salariés du particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables (recevant l’APA ou la PCH),
  • les prestataires de services et distributeurs de matériel intervenant au domicile des patients,
  • les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires,
  • les personnels composant les équipages des véhicules des entreprises de transport sanitaire,
  • les étudiants et élèves en santé au contact des patients,
  • les assistants de régulation médicale durant leurs stages en établissement ou en SMUR,
  • les professions à "usage de titre" reconnues par diverses lois non codifiées (ostéopathes, chiropracteurs, psychothérapeutes, psychologues),
  • les secrétaires médicaux en cabinet de ville et les assistants médicaux,
  • les médiateurs de lutte anti-Covid,
  • les vétérinaires.

- Les professionnels, de tout âge, considérés comme plus exposés (voir liste et modalités).

infog_vaccins_professionnels 24 mai21.png

Liste des centres de vaccination uniquement dédiés aux professionnels de ville 

 

Retrouvez ici la cartographie des hôpitaux qui vaccinent  uniquement  les professionnels sur le site de l'ARS IDF ici 

Retrouver ici la liste complète des centres de vaccination pour tout public y compris les professionnels sur le site de Santé.fr ici

 


Vaccination pour le public 

 

Le ministère des Solidarités et de la Santé sous l’égide du Premier ministre, a déployer, à partir du lundi 18 janvier 2021, la vaccination contre la Covid-19 des personnes âgées de plus de 75 ans et celles atteintes de pathologies à haut risque (cancer, maladie rénale chronique sévère).

La campagne vaccinale monte ainsi en puissance, et, compte-tenu des contraintes liées à la disponibilité des vaccins, va s’effectuer au sein des centres de vaccination mis en place sur tout le territoire. Les personnes concernées peuvent bien sûr continuer à demander conseil à leur médecin traitant.

À cet effet, plusieurs dispositifs de prise de rendez-vous sont mis en place afin que ces centres organisent la vaccination dans les meilleures conditions.

La personne éligible à la vaccination est incitée à :
- Se renseigner localement, auprès de son médecin traitant, pharmacien, mairie, afin d’obtenir les coordonnées du centre de vaccination le plus proche de chez soi et prendre rendez-vous directement par téléphone ;
- Effectuer sa prise de rendez-vous sur internet, en se rendant sur le site www.sante.fr : l’internaute sera dirigé vers la fiche du centre de vaccination le plus proche de chez lui, qui lui permettra d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée à ce centre ;
- Se faire accompagner dans cette démarche en ligne par ses enfants, petits-enfants, proches et aidants pour les personnes qui ne seraient pas à l’aise avec l’outil numérique ;
- Contacter le numéro vert national 0800 009 110 (ouvert tous les jours de 6h à 22h) pour être redirigée vers le standard téléphonique du centre le plus proche de chez elle ou obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

-Dans le cas où les personnes ne sont pas autonomes sur internet, elles peuvent appeler le 39 75 (coût d'un appel local), numéro d'information unique de la Ville de Paris. Les opérateurs des centres d’appels de la Ville de Paris prennent directement rendez-vous pour eux sur la plateforme. Les équipes du 3975 sont mobilisées de 8h30 à 18h du lundi au samedi.

 

Pour rappel, sont éligibles à la vaccination :

 

- L’ensemble des personnes de 18 ans et plus ;

- Les personnes de 16 ans et plus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 ;

  • atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie,
  • atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés,
  • transplantées d’organes solides,
  • transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques,
  • atteintes de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes,
  • atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (voir la liste),
  • atteintes de trisomie 21,
  • atteintes de mucovisidose.

- Les proches (à savoir les personnes vivant sous le même toit ou apportant une aide dans la vie quotidienne) de 16 ans et plus de personnes sévèrement immunodéprimées (dialysée, ayant reçu une transplantation d’organe ou de moelle osseuse, traitée par des médicaments immunosuppresseurs forts) ;

- La vaccination est recommandée pour les femmes enceintes à partir du 2e trimestre de grossesse.

La cible sera élargie aux autres tranches de la population majeure. Le Gouvernement ambitionne de proposer la vaccination à tous les Français adultes d’ici la fin de l’été.

La Haute autorité de santé actualisera cette liste en fonction de l’évolution des connaissances.

infog_vaccins_particuliers 31 mai 21.png

 

 

Lieux des centres de vaccination sur Paris 

 

Retrouvez la liste complète des centres de vaccination  sur le site de santé.fr ICI

 

Distribution du vaccin AstraZeneca en médecine de ville 

 

Pour que le vaccin puisse être mis à disposition des médecins par leur officine référente chaque professionnel de santé volontaire doit se rattacher à l’officine de son choix.

Cette opération simple ne requiert que l’enregistrement du nom et du numéro RPPS du praticien, données saisies par l’officine dans le portail de télé déclaration : declarations-pharmacie.ars.sante.fr
 

Vaccination en officine 

 

Le décret n° 2021-248 du 4 mars 2021, pris après l’avis de la HAS du 1er mars 2021, élargit les compétences vaccinales des sages-femmes, des pharmaciens (d’officines, des pharmacies mutualistes et de secours minières) et des infirmiers.

Les pharmaciens formés à la vaccination peuvent :

  • Prescrire les vaccins à ARNm et à vecteur viral sauf aux femmes enceintes, aux personnes présentant un trouble de l’hémostase (les personnes sous traitement anti-coagulant ne sont pas concernées par cette restriction) et aux personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection ;
  • Administrer les vaccins à ARNm et à vecteur viral sauf aux personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.

La condition de formation est réputée acquise pour tous les pharmaciens formés à la vaccination contre la grippe. Un tutoriel est en cours d’élaboration par les sociétés savantes à destination des pharmaciens pour les accompagner dans leur pratique.

Les pharmaciens peuvent prescrire et administrer les vaccins à vecteur viral dans leurs officines et en centres de vaccination, et peuvent prescrire et administrer les vaccins à ARNm en centres de vaccination.

Dans le cadre de la vaccination en officine, un questionnaire de santé a été élaboré pour guider les pharmaciens dans la conduite de l’entretien pré-vaccinal permettant de vérifier l’éligibilité à la vaccination des personnes. Ce questionnaire a été validé par la Société française de pharmacie clinique et l’Association nationale des enseignants de pharmacie clinique. 

Vaccination par les Infirmiers Libéraux

Précisions sur la vaccination par les infirmiers en activité Le décret n°2021-325 du 26 mars 2021, pris après l’avis du 25 mars 2021 de la HAS, élargit les compétences vaccinales des infirmiers en les autorisant à prescrire le vaccin AstraZeneca et à l’administrer, notamment pour favoriser les démarches d’aller vers les personnes éloignées du système de santé et celles à domicile présentant des difficultés pour se déplacer et se rendre en centres de vaccination.

Ces modalités d’intervention au plus près des lieux de vie des personnes doivent s’organiser selon les besoins des territoires, dans le cadre d’équipe mobile de vaccination ou toute autre modalité, sans qu’une présence médicale soit nécessaire.

Au moindre doute sur la situation du patient, sur son état de santé ou sur d’éventuelles contre-indications, il est essentiel qu’un médecin soit consulté avant toute vaccination. Les infirmiers en activité peuvent ainsi désormais commander des doses de vaccins en se rapprochant de l’officine de leur choix dans les meilleurs délais : du fait du caractère limité des livraisons, celle-ci sera en mesure de commander 1 flacon de 10 doses par infirmier dans le cadre de la campagne de commandes qui se déroulera du 29 au 31 mars. Aiguilles et seringues seront également fournies

Plus d'informations