Accueil

En cette période de cyber malveillance, nous vous recommandons fortement de changer votre mot de passe afin de sécuriser vos accès. 

 

 

 

 

 

PORTAIL DES PROFESSIONNELS

DE LA SANTÉ ET DE L'AUTONOMIE

 

 

Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR)
Recherchez un partenaire

INFOLETTRE ARS IDF N°36 STOP COVID ENSEMBLE

Actualité créée le jeudi 8 juillet 2021
infolettre 22 ARS.jpg

D’habitude, le numéro de juillet d’une infolettre est celui où l’on envoie des souhaits de bonnes vacances à ceux qui partent, comme à ceux, très nombreux, qui ne partent pas, et à qui l’on propose des lieux franciliens de détente. D’habitude, en juillet, on se repasse le film des combats menés durant l’année, de ceux qu’on a menés, de ceux qu’on a gagnés. D’habitude on se dit « à la rentrée », en scrutant la météo d’ici ou d’ailleurs.

D’habitude…

Eh bien, pas cette fois, ou pas tout de suite. Oui, les départs, la détente, l’été dans le quartier, tout cela va dépendre de la vaccination. Mais surtout, surtout, ce qui va dépendre de la vaccination, c’est notre automne à tous. Que nous le voulions ou non, les 3 ou 4 semaines qui s’ouvrent sont celles d’une course de vitesse entre notre vie l’année prochaine, et le variant.

Dire cela, ce n’est pas dramatiser. Ce n’est pas culpabiliser. Il ne sert à rien de maudire, de tempêter, encore moins de menacer. Il faut juste expliquer. Dans les bus « une journée à la mer », dans les boutiques de quartier, dans les bases de loisirs. Dans la boucle Whatsapp à laquelle on appartient, ou au porte à porte. En en parlant aux copains de nos ados, ou à leurs parents. Peu importe. Il faut juste presser le pas, tout de suite. Et nous passerons alors un bon été, avec en plus, cette année, le sentiment d’avoir sérieusement protégé non seulement notre avenir, mais aussi celui des autres.

 

Luc Ginot

Directeur de la Santé Publique

Retrouver l'infolettre : INFOLETTRE ARS IDF N°36 STOP COVID ENSEMBLE

 

Plus d'information sur le site de l'ARS